Quand est-il de votre capacité à brûler des calories ?

Hello les Athlètes Gourmands 😉

 

Ou en est votre corps ? De quoi à besoin votre Métabolisme ? Perdre du gras c’est facile pour vous ?

Quand est-il de votre capacité à brûler des calories ?

En générale au début lorsqu’on commence le sport, c’est avant tout pour s’affiner pour perdre du poids.

L’important c’est de voir que le poids n’est plus le même sur la balance, peu importe si on perd du muscle. Après plusieurs semaines à force de cotoyer des membres du club et des coachs, on finit par comprendre qu’on ne veut pas perdre de muscle, bien au contraire on veut perdre du gras.

Au début on pense également qu’il est plus intéressant de perdre du gras et de remuscler ensuite !  Tout simplement parceque on veut des résultats visuels et rapide et donc perdre du poids cela semble la solution la plus logique !

augmenter sa capacité à brûler des calories
Parfois on fonce, tête baissée

Cependant, lorsqu’on se cantonne à faire du cardio pour perdre du poids, on elimine, l’eau, le gras et un peu de muscle, car votre corps n’est pas soumis à un stress mécanique via des charges lourdes ! Du coup à la fin du compte plutot qu’être tonifié, athlétique, vous êtes simplement une personne plus légère, quand cela se passe bien ! Certaines personnes perdent 10kg d’autres 5kg et d’autres 3kg durant plusieurs années de pratique sportive. Alors leur niveau de santé est bon, car il mange de bons aliments, mais ne savent plus perdre de poids !

Finalement, la question à 1 millions c’est pourquoi je STAGNE ? Pourquoi mon poids ne descends plus ?

Enfin de compte, on ne mange plus grand chose… on ne connait pas vraiment le nombre de calories que l’on consomme chaque jour, mais on a l’impression de ne rien manger et de ne plus perdre de poids !
On connais tous quelqu’un qui ne mange plus grand chose et qui ne perd pas de poids. Je dirais même pour la métaphore ces individus regardent juste une patisserie et ils prennent du poids :O.

La conclusion que je tire de ces explications, c’est simplement que ces personnes ont un corps qui fonctionne au ralenti ! Est-ce que ces personnes se sont demandés si leur corps est disposé à perdre du gras ?

Ce qu’il faut savoir avant d’enclencher une sèche, c’est de savoir si votre capacité à brûler des calories est en bonne marche !!!!!

Par exemple :

On connait tous quelqu’un qui lit vite, comment a-t-il fait ?

Plusieurs solutions, il n’en n’est pas à son premier livre et il s’est entraîné, il a améliorer sa capacité à lire vite ! Ou alors c’est innée chez cette personne, mais est-ce une généralité ?

On connait tous quelqu’un qui arrive à lever ses enfants, les emmener à l’école, aller au travail, aller les chercher à la débauche, les ramener à la maison, prendre le goûter et ensuite aller à la salle s’entraîner, puis rentrer verifier les devoirs, manger ensemble et coucher ses loulous.

Plusieurs solutions, cette maman a passé du temps à améliorer sa capacité à s’organiser, ou alors c’est dans sa nature.

Est-il  commun de savoir s’organiser ?

On connait tous quelqu’un qui mange à sa faim et en se faisant plaisir sans prendre de poids.

Est-ce que cette personne s’est interressée à sa capacité à brûler des calories ? Oui peut-être, est-ce qu’on retrouve ça chez la majorité des gens ?

 

Je pourrais encore vous présenter de nombreuses possibilités, certaines personnes sont douées pour lire, d’autres pour faire du judo, d’autres pour faire du vélo, d’autres pour maigrir, d’autres pour faire des économies.

Tout cela pour vous dire que si vous souhaitez perdre poids vous devez savoir ou en est votre corps ! Votre capacité à brûler des calories est telle bonne ou mauvaise ?

FAITES VOTRE PROPRE BILAN, on tire les conséquences et on trouve la cause 😉

Si elle est bonne alors feu 🙂 vous pouvez commencer votre déficit calorique ! Cliquez ici pour en savoir plus !

Si votre capacité à brûler des caloriese est mauvaise et elle est mauvaise dans 70 à 80% des cas, d’apres mes observations.

Je vois beaucoup de femmes et des hommes, qui en sont là. Il ne mangent plus grand chose, léger le soir, pas de féculent…etc. En somme, une fois qu’on en arrive là. J’ai l’impression que le but est de ne pas reprendre de gras, alors que vous souhaitez perdre du gras…

Un bon moyen de savoir si votre capacité à brûler des calories est bonne, une simple opération peut vous donnez un repère !

 

Evaluez votre capacité à brûler des calories

 

posez l’opération

Si vous êtes un homme multipliez votre poids par 30

Si vous êtes une femme multipliez votre poids par 25.

Mon exemple :

Sachant que je manges en moyenne 3200/3400 Kcal par jour

30 X 85 = 2550 Kcal/jour

En résumé si je voudrais me lancer dans une sèche, ma capacité à brûler/consommer des calories devraient être de 2550 calories en moyenne par jour.

Exemple d’une ancienne élève, Sophie 1m64 et 79kg elle mangeait en moyenne 900 à 1100 calories par jour.

Maintenant si nous prenons le calcul pour savoir si la quantité de calories que consomme Sophie est en phase avec une perte de gras.

25 X 79 = 1975 Kcal

Voilà l’idée ! Pour que Sophie perde du gras, il aurait fallu améliorer sa capacité à brûler des calories, avant de se lancer dans une diète… Car qui peut perdre du poids en mangeant moins de 900 Kcal par jour ?

Qui peut tenir sur le long terme une diète avec si peu de calories ? D’apres le calcul, le métabolisme/capacité à brûler des calories devraient être à 1975 Kcal au minimum avant d’enclencher une perte de poids !

Autre exemple avec Julie, jeune maman 1m69 et 83kg, il y a 2 mois elle mangeait 1200/1300 par jour Calories. Aujourd’hui elle mange 1600 calories par jour pour le même poids, intéressant ? Cela veut dire que nous sommes entrain de booster la capacité à brûler des calories à Julie ! Dans le calcul qui va suivre nous allons voir jusqu’ou nous allons booster le métabolisme pour ensuite perdre du gras de manière plus sereine !

Le calcul : 25 X 83 = 2075 Calories par jour ! C’est exactement ce que nous visons, evidemment cela demande à Julie d’être patiente, mais on ne peut pas perdre de poids si notre capacité à brûler des calories n’est pas en position optimal pour démarrer une perte de gras. Car une fois de plus si on prends le cas de Julie… Elle mange 1300 Calories par jour, maintenant nous allons créer un déficit calorique pour perdre du gras de 20% donc on vas passer à 1000 à 1050 calories par jour !

La bonne nouvelle dans cette histoire c’est qu’on sait comment faire pour diminuer cette capacité à brûler des calories. Et si on peut diminuer cette capacité on peut également l’augmenter 😉 !

Comment flinguer sa capacité à brûler des calories : Cliquez ici 🙂

L’idée de d’améliorer son métabolisme, c’est simplement qu’être en diète, ce n’est pas simple et jamais agréable sur le long terme…  donc l’idée c’est d’éviter d’avoir faim au maximum en créeant un déficit calorique efficace et ainsi pouvoir manger le plus possible.

 

Pour conclure

 

Si vous avez envie de perdre du gras, intéressez-vous de prêt à votre corps et à sa capacité à brûler des calories. C’est réellement votre métabolisme qui fera la différence entre la réussite de votre projet ou non.

Si vous souhaitez améliorer votre capacité à brûler des calories, alors sortez du régime et faites de la musculation.

Si vous avez réussi à perdre du poids, sans vous intéresser de près à votre capacité à brûler des calories, c’est simplement que votre capacité à brûler des calories/métabolisme est efficace.

Si vous stagnez, votre poids ne descends plus ou vous luttez pour ne pas prendre de poids en mangeant très peu, il est tant de vous intéresser de près à votre métabolisme/capacité à brûler des calories.

Commencez par faire le calcul pour voir à combien devrait être au minimum votre métabolisme pour enclencher une perte de gras.

Ensuite définissez votre total calorique cliquez ici 🙂

 

Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser dans les commentaires !

Merci de m’avoir lu jusqu’ici 🙂

 

A bientôt les Athlètes Gourmands 🙂

 

Burger Maison

burger maison

Hello les Athlètes Gourmands 🙂

Pour l’occasion d’un Carnaval d’articles lancé par le Blog Fit-Meal !

Voici ma contribution à l’évènement 🙂 Pour retrouver d’autres recette voici le lien sur lequel vous devriez cliquez 🙂 https://fit-meal.fr/recettes-des-meilleurs-fit-burgers/

 

Voici une recette de burger maison à faire et à refaire pour se régaler 🙂

C’est une recette très simple, avec un petit volume alimentaire !

En achetant les ingrédients à l’unité on peut faire facilement 4 burgers !

burger maison
mon burger maison

Recette : burger maison VEGETARIEN

 

burge maison
ingrédients

3 Galettes de Riz

1/4 d’Avocat

2 Cuillères à soupe de lait coco

20g de salade

50g de tofu

1 oeufs

30g de fromage de chèvre

 

Le total calorique du burger maison : 400Kcal

Les valeurs nutritionnels du Burger Maison

Environ : 30g de Glucides – 17g de Lipides – 28g de Protéines

 

Comment faire le burger maison ?

 

burger maison
étapes préparation

Commencez par prendre une assiette, posez dans l’assiette la première galette de riz. Ajouter ensuite une cuillère à soupe de lait coco 😉

Prenez ensuite une feuille de salade pliez là et mettez là par dessus la galette de riz.

Ajouter ensuite votre fromage de chèvre, puis couper votre avocat en lamelle et placez les morceaux à côté du fromage de chèvre.

Ensuite mettez une seconde galette de riz avec une cuillère à soupe de lait coco. A ce moment là il est tant de s’occuper du Tofu nature, maintenant il s’agit de le faire revenir à la poele de manière à ce que sa couleur change et vire au marron.

Une fois ça fait ajouter le tofu sur la seconde galette de riz et rajouter par dessus la dernière galette de riz. Maintenant il ne reste plus qu’à ajouter une belle tranche d’avocat et un oeuf au plat par dessus 🙂

Et votre burger maison sera prêt à etre consommer !

burger maison
étapes préparation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voila les athlètes gourmands 🙂 Je vous souhaite bon appétit !

Si vous avez l’intention d’essayer n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires et à faire votre retour ensuite 🙂

 

Merci et à bientôt 🙂

6 Etapes de la perte de gras à la santé

Hello les Athlètes Gourmands 🙂

 

Qui vous a dit qu’il fallait manger absolument sainement pour la perte de gras ?

A la base pour perdre du gras le premier conseil que je peux vous donnez c’est de manger des aliments que vous aimez ! Imaginez un instant que vous mangez des choux de bruxelles parcequ’on vous dis qu’il fallait manger des légumes verts pour la perte de gras ! Combien de temps pourriez-vous tenir la cadence ?

En discutant avec certains adhérents parfois j’entends ! “j’ai lâché un peu la diète c’est temps-ci … j’ai du mal à bannir le pain, tantôt je l’enlève complètement tantôt je mange une baguette entière…”

Mais pourquoi se priver de pain ? A moins qu’un médécin vienne vous dire, la consommation de pain est dangereuse pour votre santé, vous devez arrêter immédiatement ! Dans ce cas-là évidemment, cela pourra être dur… mais encore vous serez motivé par votre santé 🙂 ! Bref.

Pourquoi avoir du mal à tenir sa diète ? Pourquoi bannir certains aliments ?
Je crois que l’on ne se pose pas les bonnes questions au départ …

Les glucides sucres lents

Première question si on a du mal à la tenir.

Comment rendre ma diète plus facile à tenir ?

En faisant en sorte de prendre du plaisir à se préparer à manger ! La notion de plaisir doit etre de prime abord, étant donné que nous souhaitons instaurer une diète qui fonctionne sur le long terme !

Alors si vous avez besoin de deux tranches de pain par repas et bien soit ! En effet vous mangez moins de pain qu’auparavant, mais au moins vous perdez du poids et vous continuez d’en manger 🙂

On dis souvent qu’il faille garder le cap sur le long terme et savoir tenir coûte que coûte.  Mais comment avec des plans alimentaires préétablies ? Ils ont fonctionné sur certaines personnes alors cela va vous convenir ?

Eh bien non, il est essentiel d’INDIVIDUALISER, par exemple de mon coté je ne peux pas me passer de yaourt. Donc je mange un ou plusieurs yaourts tous les jours !

Et d’ailleurs lorsque nous faisons un régime à la mode… Souvent il y a des aliments autorisés et des aliments interdits ! Cela laisse sous-entendre que la consommation de ces aliments nous ferais prendre automatiquement du gras ????

La perte de gras peut s’avérer mauvais pour la santé ! Peut-être pas physique mais mentalement ! A force de vous privez de tel ou tel aliments vous pouvez vous créer des troubles du comportement alimentaire !  Et lors

Sceptique
Sceptique

d’évenement entre amis vous vous vengez… Question pour illustrer cette phrase 🙂

Mieux vaut t-il manger 100gr de bonbons aujourd’hui ?

Ou mieux vaute avaler plusieurs paquets samedi soir ?

J’attends votre réponse dans les commantaires 🙂

 

Les étapes essentielles par ORDRE D’IMPORTANCE pour la perte de gras.

 

1ere Etape : AIMEZ CE QUE VOUS MANGER !

Aimez ce que vous mangez cela vous aidera à tenir votre diète sur le long terme ? Se lancer dans la perte de gras c’est déja un vrai challenge alors si on ne peut pas manger des aliments qu’on aime… , je vous dis que c’est perdu d’avance !

L’article sur le Déficit Calorique : Cliquez ici

Pourquoi peser et mesurer ce que l’on mange ? : Cliquez ici

Les glucides dans les fruits rouges
Salade de fraises

2eme Etape : LE TOTAL CALORIQUE

Si vous souhaitez perdre du gras, vous devez surveiller vos calories afin de maintenir un déficit calorique que vous fera perdre du gras progressivement ! C’est en effet le premier facteur de la perte de poids ! Dépenser plus d’énergie, et consommez moins ! A ce stade peu importe l’origine des calories ! Le principal c’est d’avoir ce déficit calorique !

A ce niveau on peut dire, oulalala mais la santé dans tout ça ? J’y viens, en effet si on part sur ce principe, on peut manger n’importe quoi. Mais ce n’est pas le but de cet article.  C’est simplement pour vous indiquez que si vous souhaitez manger une part de flan, ou rajouter un peu de crème fraîche dans votre jardinière de légumes, ou encore manger 100g de bonbons parce que vous en avez envie, vous pouvez tant que vous respectez votre total calorique !
Le but étant tout de même de perdre du poids sans abîmer sa santé 🙂

Le plaisir oui, les efforts aussi 🙂

L’article concernant le total calorique : Cliquez ici

Vous pouvez utiliser un compteur de calories : Video Explicative : Cliquez ici 

 

3eme Etape : LA REPARTITION DES PROTEINES, LIPIDES ET GLUCIDES

Pour aller plus loin une fois que l’on a déterminer son total calorique il s’agit maintenant de suivre ses macronutriments !

  • Mangez une certaine quantité de protéines par rapport à vos activités physique. Celle-ci vous permettrons de récuperer sur le plan musculaire !
  • Mangez une certaine quantité de lipides pour votre l’entretien de vos cellules et la bonne marche de votre système hormonal.
  • Et consommez le reste en glucides en fonction de votre total calorique de départ pour perdre du gras 🙂

A partir du moment ou l’on respecte la répartition des macronutriments on peut aisément obtenir un corps atlhétique et en bonne santé !

L’article concernant les protéines : Cliquez ici

L’article concernant les lipides : Cliquez ici

L’article concernant les glucides : Cliquez ici

L’article concernant la répartition des Macronutriments : Cliquez ici

 

4eme Etape : LES VITAMINES, LES MINERAUX…

Une fois que vous en arrivez à ce stade, cela veut donc dire que vous suivez vos calories et macronutriments ! Après plusieurs semaines et plusieurs mois, vous saurez quels aliments sont riches en protéines, lipides et glucides !

C’est une étape santé pour améliorer encore plus la qualité de votre vie par exemple au niveau sommeil, récupération, système digestif etc… En apportant à votre corps plus de bio, plus de graine, plus de tisane vous serez encore plus curieux et le lieu ou vous ferez vos courses ne sera sans doute plus le supermarché du coin, mais l’épicerie bio du coin. 🙂

 

5eme Etape : LE TIMING ALIMENTAIRE

Quand vous en arrivez là, alors la bravo ! Vous avez votre total calorique donc vous mangez selon vos besoins ! Vous avez réparti vos macronutriments en fonction de vous et de vos activités et en plus vous vous êtes intéressés aux vitamines…

Fréquence des repas
Quelle heure ?

Quand vous arrivez au timing alimentaire, qui pour moi requiert des diplômes dignes du nutritionniste, en tant que compétence ! Si vous en êtes rendu là, excellent ! C’est que vous avez recherché avec percévérance un certain niveau de connaissances aguerries, pour manger tel aliment à la meilleur heure et en tirer un maximum de bénéfice !

On commence à se rapprocher d’un diète de professionnel ?

L’article sur le Timing Alimentaire : Cliquez ici

6eme Etape : LES SUPPLEMENTS ALIMENTAIRES

J’ai choisi de placer les suppléments alimentaires à la dernière place tout simplement parce que je suis de ceux qui pense que l’on peut retrouver tout ce dont notre corps à besoin dans la nourriture.

A ce stade, nous parlons d’atlhètes de haut niveau, du champion de boxe, de cyclisme… Tous ces petits détails en plus pour amélorer la performance et faire la différence en compétition !

Exemple simple, nous recherchons souvent le meilleur bruleur de graisse avant de nous intéresser à la qualité de nos assiettes et à la quantité de calories que nous consommons quotidiennement !

Ce bruleur de graisse pourrait donc convenir à un boxeur qui souhaite perdre un peu de gras pour affiner sa silhouette dans le but d’être plus léger ainsi augmenter sa capacité à se mouvoir dans l’espace et être encore plus rapide ! Ou encore à un bodybuilder professionnel qui cherche à secher afin que ces muscles ressortent encore plus !

Compléments Alimentaire en proteines
Etagère de Compléments Alimentaires

 

Pour conclure

La perte de gras et la santé ne sont pas systématiquement liées, nous pouvons perdre du gras, du poids sans manger des aliments “sains” ! Comme nous pouvons prendre du poids en mangeant que des bons aliments !

Tout est question de quantité ! Si l’on dépasse la quantité de calories dont nous avons besoin pour maintenir notre poids corps nous prenons inévitablement du poids ! A l’inverse si nous mangeons moins que ce que nous dépensons nous perdrons du gras !

Maintenant pour améliorer notre composition corporelle et être en santé les 3 premières étapes suffisent ! En aimant ce que l’on mange, en suivant ses calories et la répartition des protéines, lipides et glucides, nous sommes en mesure d’associer perte de poids et santé ! Car lorsque nous choisirons nos aliments pour assurer la répartition des macros, il y aura de toute evidence dans le caddie des aliments riches en vitamines et minéraux !

Etant donné que nous serons en déficit calorique nous aurons forcement envie de nous sentir “remplit” et la consommation de légumes sera donc approprié, car leur faible teneur en calories nous permet d’en consommer en grande quantité 🙂

Quand vous serez à l’aise sur ces trois premières étapes, et que vous vous sentez capable de tenir votre diète avec peu de difficulté. A ce moment là, vous serez prêt pour améliorer votre qualité alimentaire en vous penchant avec enthousiasme sur les trois prochaines étapes 🙂

Pour finir : L’individualisation est la clé pour la perte de gras

 

Merci de m’avoir lu jusqu’ici 🙂 j’attends vos retours dans les commenaires 🙂

 

A bientôt les Atlhètes Gourmands 🙂

 

 

 

Le corps a ses raisons que votre raison connait bien

Hello les Athlètes Gourmands 🙂

 

On sait déja que pour perdre du poids, le corps doit être soumis à un déficit calorique.

C’est à dire manger moins et dépenser plus.

Dans la même branche on peut perdre du poids d’une autre façon qui comporte les même bases.

 

C’est l’histoire de Marie, une femme de 29 ans très gourmande ! Le soucis avec Marie, c’est les régimes… devoir se restreindre ! ce n’est pas facile pour elle !

Marie aime manger ! La miss aime se retrouver le weekend avec ces amis ou sa famille pour partager un bon repas 🙂 ! Heureseusement pour elle, elle aime le sport.

Marie pèse actuellement 81kg pour 167cm ! Elle est donc en surpoids !

sport

Ce que Marie a choisit de faire :

Elle s’est bien evidemment interessée au fonctionnement de son corps, et à son métabolisme (cliquez ici) plus particulièrement, qui hélas n’était pas bien haut 🙂 ! C’est à dire qu’elle mangeait en moyenne 1250 à 1400Kcal pour maintenir son poids de corps !

En faisant deux séances de sport par semaine.

Elle a choisit d’aller s’entrainer 5 fois au club par semaine et d’aller courir deux fois 40min le weekend !

On peut donc conclure que la dépense énergétique est importante. Ceci nous amène donc à une alternative intéressante 🙂

Dans le cas de Marie, pour perdre du poids il y a déficit calorique ! Mais… Plutôt que de créer un déficit calorique avec un peu de sport, elle a decidé de maintenir ces habitudes alimentaires c’est à dire :

Marie mange environ 1800 à 2000 Kcal par jour ! Avec cette quantité de nourriture elle se sent rasisié et satisfaite ! Elle a donc choisit de “placer son déficit calorique à 2000Kcal !

Pour certaines personnes, un léger deficit calorique combiné à deux à trois séances de sport par semaine suffisent pour perdre du poids durablement.

Pour d’autres personnes, il sera préférable d’augmenter la dépense énergétique de manière considérable afin d’avoir le luxe de manger beaucoup de caloires.

 

Le sport à lui seul, permet d’améliorer la santé, physique et mental !

Donc le sport ne fait pas perdre du poids, si derrière il n’y a aucun effort de fait sur le plan nutritionelle !

Voici une étude britannique réalisée à l’université de Bangor ! Cliquez ici

Les résultats de l’étude peuvent expliquer en partie pourquoi le sport seul ne peut pas aboutir à une perte de poids.

Le sport va être intéressant pour augmenter la dépense d’énergie !

 

Faisons maintenant un peu de mathématique pour votre corps

 

Si vous dépensez en moyenne 400KCal à l’heure de sport ! Ce serait du renforcement musculaire ou du cardio avec intensité basse à modéré !

Il y a 7 jours par semaine, vous choisissez de faire 2h 3 fois par semaine et 1h 4 fois par semaine ce qui revient à 10h de sport par semaine !

Sur une semaine il y a au total 168h 🙂 ce qui nous en laisse 158h autres pour notre vie de famille, nous reposer, nos amis, notre travail etc…

 

Maintenant 10h x 400Kcal = 4000Kcal

Si vous mangez en moyenne par jour 1500Kcal sans prendre de poids et sans en perdre ! avec ces 4000Kcal en plus vous pouvez mieux gerer vos écarts 🙂

1500 Kcal par jour c’est trop peu pour vous ! vous avez besoin de 1800 Kcal ! Cela veut dire que vous aller manger 300KCal de plus par jour.

Donc 300Kcal x 7jrs = 2100 Kcal !

Ce qui revient à la semaine un deficit calorique de 1900Kcal = 4000Kcal – 2100 Kcal.

 

J’ai pris l’exemple de 400 Kcal à l’heure !

On peut retrouver des activités qui utilisent d’avantages de calories, tel que les entrainements à haute intensité ou aussi les entraînements en musculation !

piste de course

 

Pour conclure

 

On sait que pour perdre du poids, votre corps doit être soumis à un déficit calorique ! (article sur le deficit calorique)

Alors pourquoi ne pas monter le deficit calorique de manière à manger plus si vous êtes gourmands ! L’idée est de faire beaucoup plus de sport pour ainsi augmenter son total calorique journalier !

Le sport apporte du bien-être à notre physique et à notre mental ! Alors augmenter le niveau d’activité physique ne peut qu’être intéressant ! Cela demande evidememnt du temps, mais le sport peut etre fait partout ! Dans les bois, à la maison, à la salle de sport, devant sa tv etc…

Il s’agit finalement de conserver ses calories et de faire suffisament de sport pour que la dépense dépasse la quantité de calories ingérées !

 

Merci de m’avoir lu jusqu’ici 🙂 Si vous avez des suggestions j’attends ça dans les commentaires 🙂

 

A bientôt les Ahtlètes Gourmands 🙂

 

 

 

 

Peut-on perdre du gras localement ?

Hello les Athlètes Gourmands 🙂

 

“Comment je fais perdre du ventre surtout !”

“Comment je fais pour perdre des cuisses en priorité !”

“Coment je fais pour perdre du poids, mais je souhaiterais conserver ma poitrine !”

J’entends souvent ce genre de question, ce sont d’excellentes questions, mais on ne peut pas perdre localement du gras !

On perd du gras de manière homogène, un peu aux joues, un peu au ventre, un peu aux bras, un peu aux cuisses…

Avez-vous déja vu une femme avec des jambes fines et dessinés avec beaucoup de ventre ?

Avez-vous déja vu un homme avec des abdos secs et des cuisses bien grasses ?

 

Perdre du gras localement, est-ce possible ?

 

ReflexionTout d’abord, ce n’est pas parce que vous allez faire des abdos que vous allez perdre du gras localement. En faisant du renforcement musculaire sur les abdos vous renforcez vos abdos et stimuler la prise de muscle dans cette zone.

Cela va beaucoup plus loin que cela, vous pouvez avoir un excellent gainage et une ceinture solide avec du gras dessus.

Pour perdre du gras, la pratique sportive est approprié, mais à elle seule, elle n’est pas suffisante ! (Article sur le meilleur sport en parallèle d’une diéte pour transformer son physique)

J’entends également : “je fais attention à ce que je mange”

Je suis bien d’accord, vous avez certainement de bonnes habitudes, mais avez-vous mis votre focus, sur la quantité ingérée et la quantité dépensée ?

On sait que pour prendre du poids, il faut manger plus de calories que ce que notre corps à besoin. Et pour perdre du poids, manger moins de calories que ce dont notre corps à besoin.

Un facteur à prendre en compte est votre historique alimentaire. Quel rapport avez-vous eu avec la nourriture ?

C’est à dire, vous avez déja fait des régimes, ou vous avez privé votre corps de gras, de glucides, ou vous avez consommé beaucoup de protéines. Du jour au lendemain, cela provoque un traumatisme pour votre corps.

Il ne comprends pas… Vous avez bien mangé les mois et les années précédentes et la nous sommes lundi et d’un coup le voila privé de nourriture. Il y a forcement une adaptation derrière… Votre corps a pour objectif de survivre, donc il va mettre en place des stratégies pour stocker un maximum de réserves. Du coup ces régimes dratistique vont abaisser votre métabolisme, qui est la capacité de votre corps à brûler des calories !

Vous pouvez faire tout le sport que vous voulez, si vous n’avez pas un contrôle sur votre alimentation cela va être difficile de perdre du gras.

Sachez également qu’à la naissance génétiquement programmés par rapport à nos rondeurs.

Si vous avez les hanches plus large que les épaules vous aurez la propension à avoir des hanches plus volumineuse. Si au contraire vous avez des hanches fines et un buste large, vous aurez plus aisément un buste plus volumineux.

Sachez aussi que le système hormonal est aussi un point à souligner, vous pouvez avoir également des difficultés à perdre du poids à cause du stress. Le stress sécrété va ralentir votre perte de poids, car votre corps est lui aussi soumis au stress, et doit s’attaquer non seulement à la perte de poids, mais à la recherche d’une solution pour diminuer de ce stress. Ce qui veut dire que votre corps plutôt que de perdre du poids seulement il devra répondre à deux choses à la fois.

Enfin, il n’existe aucun complément alimentaire pour spécialement perdre du ventre, ou des cuisses. Lorsqu’on fait une sèche, on perd de partout ! C’est pourquoi prendre des photos est très intéressant, cela permet visuellement de constater les progrès, les mesures sont aussi intéressantes et le poids sur la balance n’est qu’un repère !

Voici un article sur l’entraînement localisé 😉 cliquez ici 😉

 

Questions :

1 – Préférez vous prendre du poids sur la balance et constater qu’en vous mesurant vous avez diminué votre tour de taille ?

2 – Préférez-vous perdre du poids sur la balance et voir que vous avez pris des cms ?

 

Exemple :

 

Une femme d’1m65 pesant 60kg sportive ayant un physique féminin et athlétique. (A)

Une femme d’1m65 pesant 60kg mais étant totalement sédentaire. (B)

 

Où préférez-vous vous placez ?

 

Une question reste cependant en suspend : Est-ce que la pratique régulière de renforcement musculaire dans une zone du corps limite la prise de gras dans la zone ciblée ?

J’aurais envie de dire oui, j’imagine qu’une zone travaillée presque tout les jours au bout de plusieurs années diminuent les chances de stockages. Cependant, le but n’est pas de diminué la prise de gras, mais d’en prendre le moins possible 🙂

 

Pour conclure

 

Nous ne pouvons pas perdre du gras localement ! Lorsque nous perdons du gras c’est de partout. Ce que nous pouvons faire, c’est suivre sa diéte en fonction de ses goûts, car grâce à celle ci, nous allons perdre le gras répugnant, en complément pour sculpter son corps, rien de mieux qu’un entraînement en musculation pour transformer votre composition corporelle.

L’harmonie du corps passent par ces deux étapes qui sont complémentaires.

phrase motivation
Il est temps de commencer

Nous savons que le sport à lui seule, ne permet pas de perdre du gras. Derrière il y a forcement un contrôle sur l’alimentation. Si vous perdez du poids sans faire vraiment attention à peser et mesurer ce que vous mangez, c’est que vous manger moins de calories que ce dont votre corps à besoin. Voici un exemple, vous vous faites opérer l’estomac, afin de réduire son volume, sans peser et mesurer ce que vous allez manger forcement vous perdrez du poids car vous mettrez votre corps en mode : DEFICIT CALORIQUE (voici l’article à ce sujet cliquez ici)

Notre historique alimentaire, notre morphologie, notre système hormonale et notre patrimoine génétique sont des facteurs accessoires, mais neamoins important à suivre une fois que la base est enclenché, c’est à dire : le Déficit Calorique.

 

Merci les Athlètes Gourmands de m’avoir lu jusqu’ici 😉 J’attends vos réponses et questions dans les commentaires 🙂

 

Pourquoi je perds du gras et pourquoi vous n’en perdez pas ?

pour perdre du gras

Hello les Athlètes Gourmands 🙂

Je suis Virgile, 27ans et Coach en musculation.

J’ai choisi d’orienter mon alimentation vers le végétarisme.

Je ne suis aucun régime, aucune diète particulière, je choisis simplement les aliments que j’aime pour perdre du gras.

Je trouve qu’il est tellement plus simple de manger ce que je veux quand je le veux, sur le long terme c’est beaucoup plus souple pour moi.

Car en suivant une diète ou un plan alimentaire X ou Y, on peut dire “ciao” sur les repas entre amis !

Je choisis de manger pizza si c’est soirée pizza, je mange sandwich si l’heure est au sandwich, ou repas veggie si le menu est végétarien !

du bon gras
pizza

Exemple :

Qui a envie d’une diète cétogène ? Manger très peu de glucides, beaucoup de graisses et de protéines… très peu pour moi ! j’aime trop les fruits, les céréales et les féculents… et j’ai besoin de glucides.

Qui a envie d’une diète paléo ? Oups, je suis au régime paléo… Ce soir au menu c’est courgette crues et carottes crues accompagné de poisson.

Qui a envie d’une diète Dukan ? Manger des protéines, qui passe de bonnes journées en mangeant comme cela ?

Durant longtemps, j’ai cherché à manger clean, à manger santé en permanence… Avec le recule je me rends compte que c’est intenable sur le long terme. Car je craquais trop régulièrement en faisant un cheat meal… Aucun intérèt au cheat meal. (explication ici)

Il m’arrivait même d’apporter mes repas lors de soirée entre amis.

 

Bref

 

bébé
Bébé

C’est l’histoire d’une maman qui vient de donner naissance à son enfant, nous sommes en 2017 !

La maman, ravie et comblée elle décide donc de donner la première tétée à l’enfant !

Tout se passe bien, le petit bout prend du poids. Le papa et la maman peuvent enfin rentrer chez eux après quelques jours passés à l’hôpital.

Cela fait maintenant un mois que le couple est rentré à la maison, et que la maman n’a plus de montée de lait !

Du coup le couple passe sur du lait infantile que l’on achète en grande surface.

Conclusion ? Il faut peser et mesurer le lait en poudre !

La question que se pose la jeune mère, c’est “Pourquoi ?” dans quel but ? c’est contraignant !

La réponse : c’est pour contrôler le poids de bébé et prendre soin de sa santé !

 

Conclusion

 

Une fois en âge de choisir sa silhouette :

  • Il y a une autre quantité de nourriture à consommer pour prendre du poids.
  • Il y a une quantité de nourriture à consommer pour ne pas prendre de poids et ne pas en perdre.
  • Il y a une quantité de nourriture à consommer pour perdre du poids.

 

L’intérêt de peser ses aliments est d’apporter ce dont notre corps à besoin sur le plan physiologique.

 

Je perds du gras parce que je pèse mes aliments

Peser ces aliments
Balance

J’entends souvent « je ne mange plus de féculent… »

C’est un constat que je retrouve lors des bilans avec mes élèves. Ils se privent de manger. Pensant bien faire, pensant mettre toutes les chances de leur coté pour perdre du poids. En supprimant tel ou tel aliment, sans peser, vous vous en remettez au hasard et cela peut créer un déséquilibre calorique trop important. Et abaisser votre métabolisme…

En procédant arbitrairement, vous privez votre corps, vous imposez à votre organisme une restriction forcée. Votre organisme ne comprend pas ce changement soudain. Ce qui met à mal votre métabolisme et le fait basculer en mode famine.

C’est parce que je pèse tout ce que je mange que je perds du poids, ce n’est pas en supprimant des aliments.

 

Votre cerveau sait en quelle année nous sommes !

Votre corps, lui ne le voit pas. Votre corps est encore à l’âge de pierre, il réagit à chaud en fonction de ce qu’il reçoit.

 

C’est pour ça que l’effet yo-yo existe. Après une perte de poids brutal… Votre organisme compense aussitôt si la phase de stabilisation n’est pas respectée.

Et plus la perte de poids est rapide, plus la phase de maintien sera difficile.

Il est primordial de faire comprendre à votre corps qu’il peut perdre du poids et maintenir le poids perdu sans pour autant tout reprendre derrière. Il faut l’habituer en gardant un contrôle sur ce que vous mangez.

A la suite d’une perte de poids votre corps va vous réclamer à manger, vos hormones de la faim vont se manifester, et plus votre perte de poids est brutal plus vous aurez faim… sans parler de l’effet sur votre mental du régime, ou la restriction a tellement été importante que vous aurez non seulement faim, mais vous aurez envie, envie de manger tous ces aliments « interdits ».

 

Conclusion

 

Si votre corps a à manger, tant mieux, il est confiant. A l’inverse s’il ne reçoit pas à manger, le corps s’adapte pour survivre :

 

  • En diminuant le nombre de calories dépensées pour n’importe quelle activité.

Exemple : vous courez, vous brûlerez moins de calories.

  • En augmentant le stockage de calories quand l’apport en calories est plus important.

Exemple : vous mangez plus de calories, votre corps utilisera beaucoup plus facilement les calories ingérées.

  • En économisant le moindre mouvement.

Exemple : pour éteindre la lumière, vous ne vous lèverez plus, vous tendrez le bras pour appuyer sur l’interrupteur.

 

En pesant tous ce que vous mangez :

 

  • Vous pouvez manger ce que vous souhaitez et perdre votre gras.
  • Vous savez quelle quantité de macronutriments vous consommez.
  • Vous savez quelle quantité de micronutriments vous consommez.
  • Vous connaissez en permanence votre reste à consommer “calorique” pour votre journée.
  • Vous avez des repères fiables pour ajuster aux besoins votre diète en cas de stagnation ou autre…
  • Vous pouvez faire un boost de votre métabolisme et remonter vos calories.

 

Tant que vous ne dépassez pas votre total calorique, vous pouvez manger ce que vous voulez.

A 15h de l’après-midi vous avez mangé par exemple 600Kcal sur les 1800Kcal que vous pouvez manger par jour, vous savez ce que vous avez consommé, des légumes, des produits laitiers, des féculents etc…  Sur ces 600Kcal vous avez mangé par exemple : 46g de glucides – 19g de lipides – 56g de protéines.

Il pourrait donc vous rester : 150g de glucides – 41g de lipides – 65g de protéines. A tout moment vous pouvez savoir ce qu’il vous reste à consommer à propos de vos macronutriments.

Pour aller plus loin vous pouvez même connaître le nombre de vitamines et de minéraux que vous avez mangé de la même façon que vous connaissez vos macros.

En utilisant l’application myfitnesspal, elle calcule tout pour vous, il ne vous reste plus qu’à peser uniquement ! cliquez ici pour vous inscrire & cliquez ici pour comprendre son fonctionnement

Au fil des semaines, vous allez perdre votre gras. Lorsque le moment ou votre poids se stabilise, vous pourrez aisément ajuster votre diète, sans provoquer de déséquilibre.

Enfin, quand l’heure du boost de votre métabolisme est arrivée, un calcul précis des calories est indispensable. Lorsque que vous voulez faire un boost métabolique, il est recommandé d’ajouter environ 50Kcal par semaine à votre total calorique de maintenance. C’est un des moyens vous permettant de remonter votre métabolisme.

 

Aujourd’hui

 

Beaucoup de gens pensent que peser et mesurer ces aliments c’est une contrainte.

Certainement, mais quand on sait ce que l’on veut on est prêt à faire ce qu’il faut. Engagez-vous !

Vous êtes sceptique ? Testez !

Sceptique
Sceptique

Dans la majorité des cas, les gens se trouvent toute une liste d’excuses incroyables pour ne pas le faire. Hélas peu d’entre nous sont prêts à faire les efforts nécessaires pour atteindre leur but et préfère s’en remette à une alimentation hasardeuse.

Que ce soit pour prendre du muscle ou perdre du gras, la première question à se poser c’est COMBIEN ?

Combien de Calories je peux manger pour maintenir mon poids ?

Il nous faut une base pour travailler et perdre du gras !

Ensuite :

Combien de calories je peux manger pour perdre du poids ?

Combien de calories je peux manger pour prendre du poids ?

Vous n’avez jamais pesé vos aliments ?

 

Comment débuter ?

 

Commencez par peser un repas par jour pendant 1 semaine à 2 semaines. Celui ou vous avez le plus de temps 🙂 le soir par Exemple !

Quand vous commencez à vous familiariser avec votre balance et à enregistrer plus vite vos aliments, vous pouvez augmenter la cadence des mesures.

A partir de là vous pouvez ajouter la pesée des aliments du matin 🙂 Jusqu’à faire la journée en entier !

 

Pour perdre du gras il est indispensable de peser ces aliments. Nul besoin de le faire toute sa vie. Avec le temps vous allez développer une nouvelle capacité. Vous saurez estimer, et vous connaîtrez encore mieux votre corps.

Vous pourrez toujours reprendre votre balance si vous en avez le besoin.

 

Si vous en avez marre de suivre des régimes trop intenses, des régimes yo-yo, vous en avez marre de stagner ! Prenez-vous en main.

perte de gras
Choisissez votre silhouette

 

Ecrivez-moi virgile.allart@affinalim.com, on met en place le plan d’action pour à mener ce combat stratégique pour choisir votre silhouette.

 

 

 

 

 

 

Mettez toutes les chances de votre côté, perdez votre gras et gardez la notion de plaisir.

 

Un youtubeur/blogueur en parle longement dans ces videos, pour accéder à sa chaîne : Kevin Philippe

Merci de m’avoir lu jusqu’ici 😉 Si vous pensez que cet article peut aider quelqu’un partagez le 🙂

A bientôt les Athlètes Gourmands 🙂

 

 

 

 

 

Comment définir ses macronutriments ?

macronutriment

Hello les Ahtlètes Gourmands 😉

 

Imaginez un instant, vous êtes un grand cuisinier, nous sommes à Paris, dans un grand restaurant.

Restaurant
Restaurant à Paris

Un client a fait une commande un peu particulière, en effet il demande au cuisinier de faire son plat favoris, nous sommes dans un restaurant ou tout peut être demandé.

Vous vous apprêter à faire votre plat préféré.

Vous y mettez une pièce de boeuf, de bons légumes, et vous y ajoutez vos épices favorites… l’odeur est excellente.

Le serveur arrive, et apporte en salle le fameux repas. Le client goûte avec envie votre plat.

Soudain…

Il se mets à recracher sa première bouchée… Trop de salé…

Bon il remue son assiette.

A la deuxième bouchée, REBELOTTE ! il recrache !

Trop épicé !

Finalement, le plat préparé par vos soins est un bon plat, il ne convient pas au goût de tout le monde, et les quantités d’épices et sel étaient trop importante pour le client.

C’est pourquoi il est important d’adapter les quantités en fonction de chacun. C’est exactement pareil pour les macronutriments, nous avons tous une activité, un corps, des antécédents différents…

 

  • Comment savoir quelle quantité pour soi ?

Combien de Lipides pour soi ?

Combien de Proteines pour soi ?

Combien de Glucides pour soi ?

 

Les Macronutriments

 

 

 

Plus grand sera le respect pour vos macros, meilleurs seront les résultats 🙂

Besoin de la calculette de votre smartphone et d’un stylo et d’une feuille de papier 🙂

 

Les Calories et les Macronutriments :

 

1g de lipide = 9Kcal

1g de proteine = 4Kcal

1g de glucide = 4Kcal

 

Comment calculer les Macronutriments

 

Lipides : 1g de lipides par KG de poids de corps : 1g x 83kg

Combien de lipides : 83g par jour.

(8 bonnes cuillères à soupe d’huile d’olive, colza = 80g) ou (environ 160g d’amandes, noix, noisettes)

Total Calorique des Lipides : 747 Kcal

 

Protéines : Cela dépend de mon niveau d’activité !

 

Pour le sportif d’endurance :

1/1.1g par jour et par kg de poids de corps : 1 entraînement par semaine.

1.2g par jour et par kg de poids de corps : 2 à 3 entraînements par semaine.

1.2/1.4g par jour par kg de poids de corps : 4 à 5 entraînements par semaine.

1.4/1.6g par jour et par kg de poids de corps : 6 à 7 entraînements par semaine.

Pour le sportif de force :

1.2g par jour et par kg de poids de corps : 1 entraînement par semaine.

1.4/1.6g par jour et par kg de poids de corps : 2 à 3 entraînements par semaine.

1.6/2g par jour et par kg de poids de corps : 4 à 5 entraînements par semaine.

 

Force Endurance
Force ? Endurance ?

Je pratique 5 entrainements par semaine donc je vais prendre 1.8g de protéines par KG de poids de corps : 1.8g x 83kg

Combien de protéines : 149g de protéines par jour

Total Calorique de protéines : 596Kcal

 

Glucides : Pour les glucides, ils nous faut calculer le métabolisme de base et ajouter un coefficient d’activité.

Ouvrez cette fenètre-ci pour calculer votre métabolisme et ajoutez-y votre facteur d’activité (Sédentaire, Modéremment actif, Actif, Très actif)

En ce qui me concerne je suis Actif et de ce fait à 3000 Kcal !

Maintenant

Les glucides : Je prends mon Metabolisme + Mon Coeff d’activité = 3000Kcal. 

Je soustrais les Kcal des LIPIDES et des PROTEINES 

3000 – (747+596) = 1657 Kcal restantes pour les Glucides !

Sachant 1g de Glucides est égal à 4Kcal

Le dernier calcul pour définir le nombre de Glucides par kg de poids de corps : 1657 : 4 = 414g

Combien de glucides : 414g de glucides par jour.

Néanmoins, ma capacité à tolérer un gros apport en glucides est un avantage non négligeable.

Certains et certaines d’entre nous ne pourront bien evidemment pas mettre autant de glucides dans leur alimentation, car leur “tolérance” aux glucides sera moindre.

Pour mieux comprendre si l’utilisation des glucides vous convient ou non, je vous conseille de lire cet article : Quand est-il de la satiété de vos cellules ?

Pour certains un apport en glucides de 25 à 35% cela suffira.

Prenez le temps de savoir comment votre corps fonctionne ? Faites des tests 😉

 

En résumé j’ai donc besoin de :

Macronutriments
Mes Maros

Bien entendu,vous pouvez choisir d’augmenter les lipides et diminer les glucides.

myfitnesspal
Compteur de Calories

Je vous invite à utiliser MyFitnessPal, le compteur de Calorie, aujourd’hui il existe des applications Extra, qui facilite la VIE !

 

Voici une video qui vous explique comment marche l’application 😉

Cliquez ici 😉

Qu’en dites vous ?

Merci de m’avoir lu jusqu’ici 🙂 si vous pensez que cet article peut aider quelqu’un partagez-le 🙂

A bientôt les Athlètes Gourmands !

Le Cheat meal VS la Refeed!

Cheat Meal

Hello les Athlètes Gourmands 🙂

C’est sans doute à cause du cheat meal que j’ai renforcé mon trouble du comportement alimentaire. Aujourd’hui avec le recul je trouve la Refeed beaucoup plus adaptée lorsqu’on est en déficit calorique !

Lorsqu’on commence un “régime” ou un nouveau mode alimentaire, on aimerait devenir des pros de la nourriture “santé”, en mangeant mieux… sauf que ce changement est trop important !

La progression. Step by Step 

Marche
Step By Step

C’est comme si vous étiez un fan de football, vous regardez tous les matchs que vous pouvez et du jour au lendemain pour vos proches vous arrêtez tout d’un coup… Ce n’est pas la meilleure solution, diminuez doucement et rien ne vous empèche de vous garder un ou deux créneaux pour regarder vos matchs.

 

Un Cheat Meal/Day :

 

C’est un repas ou une journée, qui n’a rien à voir avec une diéte “santé”. C’est un repas ou une journée “hors norme” ou on ne compte pas le nombre de calories, ni la valeur biologique du repas. C’est une journée de sur-recharge

TOUT est Permis.

 

Un Jour de Refeed :

 

C’est une journée à maintenance calorique. C’est une journée de recharge

Vous êtes en déficit calorique, et pour souffler et prendre un regain d’énergie vous prennez une journée de “break”.

TOUT est Permis, sans dépasser votre Maintenance Calorique.

 

Les Différences :

 

Le cheat meal ou le cheat day :
Cheat Meal
Pizza, Hamburger, Glace

va à l’encontre de la progression, d’une part ça affecte notre psychologie, on culpabilise, on est dépressif. On se voit dans la glace, avec de la rétention d’eau… Ca m’est souvent arrivé, étant un grand adepte de ce mode.

C’est un jour ou un repas sans contrôle

Et après un écart comme un cheat meal, on ne va pas se sentir bien physiquement, on va mal dormir, on va se réveiller car on a soif. Le lendemain on va être balloné, sans compter que l’alimentation industriel va augmenter l’inflammation et va encourager notre corps a être inflammé.  Ce qui peut créer des douleurs au sein de nos articulations et diminuer la récupération, lorsque c’est utilisé à tord et à cri.

Lorsqu’on a une diéte, bien pensée, bien ficellée pour soi, il n’y a aucun interet à faire des cheat meal lors des prises de masses, car nous sommes déja en surplus calorique…

En perte de poids c’est contre productif, en effet vous privez votre organisme de calories, alors lui en offrir un peu plus de temps en temps peut etre intéressant. Cependant lors d’un cheat meal, ou cheat day, si vous consommez en sèche disons 1800Kcal et lors de votre cheat meal vous consommez 2000 à 3000 Kcal de plus, c’est beaucoup trop.

Les Cheat Meal sont instaurés dans les plans alimentaires. En général, le pratiquant s’offre un écart digne de ce nom pour se récompenser, de sa restriction de la semaine, moi le premier, j’ai eu des périodes ou j’attendais mon cheat meal le week-end avec impatience, je bavais toute la semaine… ! Parfois je m’accordais même un cheat day. C’est simple à force de manger “clean”, tous le temps “clean”, suivre “le plan”. On développe une “frustration” et le jour ou on est améné à faire un écart sans pouvoir contrôler quoi que ce soit, c’est un carnage… On se remplit à se péter le bide.

Vos hormones seront complètement déstabilisées. Votre pancréas était habitué à telle quantité par jour, quand soudain… il se retrouve comme en sous-effectif. Le taux d’insuline va monter en flèche, votre foie, votre estomac seront en surcharge de travail…

Le cheat meal, peut sur la durée provoquer des troubles du comportement alimentaire !

 

 

Le jour de refeed ou Refeed Day :

C’est un jour ou plusieurs jours ou vous allez manger plus de calories, ou il y aura plus de macronutriments.

C’est un jour sous le contrôle.

Prenez votre refeed, lorsque vous vous sentez moins motivé, moins en forme, plus fatigué, à plat, vous vous sentez moux, vous ne perdez plus de poids depuis plus de 7 jours, vous avez faim en permance ou encore lorsque vous avez du mal à maintenir votre déficit calorique car votre corps vous réclame à manger. C‘est le MOMENT de prendre une Refeed ! (cliquez ici pour en savoir plus sur le déficit calorique).
Cela va permettre de recharger les batteries, d’être plus en énergie, de remplir vos stocks de glycogènes (les glucides intramusculaire. Donc vous allez recupérer, mieux dormir, éliminer la sensation de faim.

Cheat Meal
Donuts, Cookies, Pizza

Un jour de refeed, c’est reculer pour mieux sauter, car ce sont des jours sans prendre de gras et sans en perdre. Ca va permettre de reprendre votre déficit calorique avec plus de panache.

C’est un allié pour votre psychologie et pour tenir sur le long terme, car le but est de perdre le poids définitivement.

Par exemple :

Admettons vous vous accordez deux jours de refeed par semaine. Le Mercredi et le Samedi. C’est une bonne stratégie, deux fois dans la semaine vous passez deux journées à votre total calorique de maintenance.

Vous êtes à 1500Kcal par jour en déficit, et c’est difficile de tenir vous faites donc lundi et mardi et hop mercredi vous revenez à Maintenance calorique donc 1900Kcal.

En consommant 1900Kcal vous ne prenez pas de poids et vous ne perdez pas de poids, ca vous permet de mettre le “jeu” en pause. Et de repartir le lendemain avec plus de jus.

De plus, vous pouvez prendre autant de jour de refeed que vous voulez.

Les premieres semaines, vous allez sans doute être bien motivé pour enclencher votre perte de poids et vous n’aurez pas besoin de prendre de refeed car votre corps a des réserves au début.

Votre déficit calorique ne sera pas encore trop dur… Au bout de deux semaines, vous allez vous sentir moins bien, moins motivé, c’est l’heure de prendre une refeed, un jour ou deux ou plus si besoin.

Suite à ça, vous pouvez repartir sur 3 jours en déficit calorique, ou 5 jours et reprendre une refeed ensuite 🙂

Encore une exemple, vous pouvez prendre votre/vos refeed(s) le samedi et le dimanche, cela permet d’augmenter vos calories pour le week end si vous êtes amener à faire un repas entre amis.

La refeed permet de maintenir votre cap, maintenir “votre plan alimentaire” sur le long terme sans mettre à mal tous vos efforts. En résumé vous augmentez vos calories de 300 à 400 Kcal et de revenir à votre niveau de maintenance calorique.

Pour les macronutriments supplémentaires, vous prenez vos 400 Kcal en plus et vous augmenter vos lipides et vos glucides. On ne touche pas aux protéines, elles ont été définies au préalable.

En fonction de vous et de ce qui vous convient le mieux, vous pouvez faire le choix de placer 300Kcal pour les glucides et 100Kcal pour les lipides. Ecoutez-vous 🙂

Vos hormones vont apprécier l’apport de nutriments supplémentaires par l’intermédiaire de votre refeed, notamment pour la leptine, l’hormone de la sasiété. La refeed va augmenter votre niveau de sasiété pendant 2 jours après votre refeed.

 

 

Pour conclure

Le Cheat Meal / Day est contre-productif. Il n’y a aucun contrôle c’est l’anarchie alimentaire totale.

La Refeed permet de se faire plaisir sans prendre de poids, de faire un pas en arrière pour prendre de l’élan et mieux avancer par la suite et relance votre métabolisme.

 

Il est essentiel d’intègrer dans votre diéte, dans votre total calorique vos aliments favoris de façon à ne pas vous vengez.

Comptez ces Calories permet d’intégrer dans son alimentation, LES ALIMENTS que l’on désire 🙂

 

Ici, vous saurez quoi utiliser pour déléguer le comptage de vos calories 🙂

 

Qu’en dites-vous ? 🙂

 

J’attends votre feedback dans les commentaires !

Merci de m’avoir lu jusqu’ici, si vous pensez que cet Article peut aider quelqu’un partagez-le 🙂

A bientôt les Athlètes Gourmands 🙂

Les Glucides, Comment et Pourquoi

Les glucides les sucres rapide

Hello les Ahtlètes Gourmands 🙂

 

Voici l’histoire des glucides.

Nous sommes en 2000, il fait très beau.

BWN et TWINGO
La BMW et la Twingo

C’est l’histoire de 2 voitures qui se rencontrent sur un parking, devant un supermarché.

Il y a une belle Twingo et une sublime BMW qui discutent.

Toutes les deux sont en train de parler course, la BMW roule des mécaniques et prends de haut la twingo.

La Twingo reste calme et ouverte à la discussion, malgré les remarques et les manières déplacées de la BMW…

C’est alors qu’elles décident de faire une course.

Biiiim! C’est parti, la course est lancée.

Et là!!!! la Twingo gagne, mais pourquoi ?

Tout simplement parce que la twingo a donné à son moteur du carburant, une source d’énergie, qui lui a permise de se déplacer…

La Ferrari était à plat… Plus de carburant, panne sèche.

Pour les Glucides c’est exactement la même chose, si vous pratiquez une marathon, une séance d’entraînement en musculation, ou encore un match de handball, sans consommer de glucides vous n’irez pas loin.

 

Pourquoi prendre des Glucides

 

Les glucides font partis des Macronutriments comme les lipides et les protéines.

Les glucides sont la source principale de l’énergie de notre corps. C’est un substrat énergétique qu’on retrouve dans un grand nombre d’aliments.

Ce macronutriment est utilisable par toutes les cellules de notre corps.

Ils permettent la synthèse d’une molécule indispensable à la contraction musculaire : L’Adénosine Tri-Phosphate (ATP)

Premièrement, les glucides ont pour fonction de maintenir une constante glycémie.

Par exemple :

Scénario n°1 : Etude de cas

les glucides dans le café gourmand
Café Gourmand

Vous êtes au restaurant, vous mangez donc une entrée avec légumes (faible teneur en glucides).

Ensuite, un plat principal avec votre viande, des légumes et des féculents du riz, vous êtes gourmand et vous vous resservez. Puis pour finir le repas vous terminer avec un café gourmand composé de viennoiserie.

Scénario n°2 : Etude de cas

Vous êtes au restaurant, vous mangez une entrée à base de légumes, (faible teneur en glucides).

Ensuite, lors du plat de résistance, avec votre viande, des légumes, vous consommer également une portion de riz adapté à vos dépenses énergétiques journalier. Puis vous terminer votre repas avec une salade de fruits rouges

Les glucides dans les fruits rouges
Salade de fraises

Scénario n°1 : Conclusion

En mangeant aléatoirement, ou à l’envie du moment. Vous risquez de faire monter votre glycémie, car la quantité de glucides à digérer est trop importante. De ce fait votre glycémie sera perturbée et inconstante.

Scénario n°2 : Conclusion

En mangeant avec plus de contrôle sans vous priver, toujours ce que vous aimez consommer. Vous permettez à votre glycémie de ne pas trop monter et d’avoir ainsi une digestion plus simple.

 

Deuxièmement, les glucides vont contribuer à la synthèse de glycogène (source de sucre directement utilisable par le muscle, ce glycogène est stocké dans les muscles et dans le foie).

Le stockage de glycogène est estimé à 300g soit une réserve de 1200kcal.

Les glucides fournissent 4kcal/g tout comme les protéines.

 

Pour conclure

 

Le glucose est le résultats des glucides absorbés, il circule dans le sang et peut-être utiliser par toutes les cellules.

 

Les glucides dans les aliments

 

Sucre lent et Sucre Rapide / Sucre Complexe et Sucre Simple

Les travaux de Wahlqvist ont bien montré que le pic de glycémie apparaît à peu près en même temps pour tous les glucides rapides ou lents, que leur molécule soit simple ou complexe, rapide ou lent.

 

Les glucides absorption
Les Sucres Lents et Les Sucres Rapides
En résumé :

 

Les sucres rapides, les sucres à assimilation rapide : un bonbon, une pomme, une banane.

Les sucres lents, les sucres à assimilation lente : du sarrasin, du riz, des pommes de terre.

Pendant longtemps, les sources de glucides ont été divisée en deux catégories comme vu précédemment.

 

Conclusion

 

On pensait que l’absorption du glucose contenu dans les aliments à assimilation rapide ou lente après la digestion des glucides se faisait plus ou moins vite selon la complexité des glucides.

Plusieurs études ont pourtant montré, depuis plus de 20 ans, que cette classification est totalement FAUSSE.

L’absorption intestinale de tous les glucides se fait en effet dans le même laps de temps d’environ une demie heure et ce, quelle que soit la complexité de leur molécule.

« Sucres lents » et « sucres rapides » : une notion totalement fausse !

 

Le contenu des aliments sources de glucides

Les glucides simples

 

En résumé, les sucres simples sont de petites molécules à poids réduit.

On a donc les Monosaccharides :

Les glucides les sucres rapides
Ex : bonbons – “Les sucres rapides”
  • Le glucose : peu d’aliments sont riche en glucose, il est plutôt associé avec d’autre types de sucres.
  • Le fructose : présent dans les fruits et le miel.
  • Le galactose : présent dans le lait.

 

On a également les Dissaccharides (association de 2 molécules sucrées dont 1 de glucose) :

  • Le saccharose : C’est le sucre de table. (fructose + glucose)
  • Le lactose : présent dans le lait (galactose + glucose)
  • Le maltose : présent dans le malt (glucose + glucose)

 

Les glucides complexes

 

Ici, on retrouve les glucides complexes associant plus de deux molécules de sucres simples. Ce sont des Polysaccharides.

Les glucides sucres lents
Ex : Féculents -“Les sucres lents”
  • L’amidon : présent dans les céréales et féculents.
  • Le glycogène : notre corps le fabrique, on le retrouve dans le foie et dans nos muscles, aucun aliment ne possède du glycogène
  • La cellulose : n’est pas assimilable par le corps, on la retrouve dans les fibres.
Conclusion

 

On retrouve dans les glucides simples tout ce dont notre corps a besoin. En partant de là, la consommation de glucides complexes devient donc optionnelle. Néanmoins, il nous faudrait manger beaucoup de fruits et légumes pour avoir la bonne quantité de glucides dont il a besoin. C’est à ce moment là que l’intégration de glucides complexe devient intéressante.

Le saccharose et le fructose se trouvent à l’état naturel dans tous les fruits et légumes.

 

Comment prendre ses glucides

 

Choisissez la qualité et les glucides à Index glycémique bas.

Cela permet de prévenir des fringales ou des coups de pompes dans la journée 🙂

Vous pouvez très bien consommer des féculents à chaque repas qui sont plus rassasiants. Favorisez bien sur les aliments complets (pâtes complètes, riz complet…). Egalement augmentez votre consommation d’aliments riches en fibres, comme les légumineuses, les céréales complètes.

Limitez ou gardez pour le plaisir occasionnel, les viennoiseries ou pâtisseries qui sont nettement moins rassasiantes que les aliments vus précédemment. A consommer bien sur en tenant compte de l’apport glucidique de votre repas.

Pour aller plus loin repérer les aliments hyperglycémiants, ces aliments qui font grimper le taux de sucre dans le sang.

Voici certains paramètres qui influent sur la glycémie d’un aliment :

  • Le procédé de fabrication : le pétrissage

Par exemple : le Pain

  • Le temps de cuisson : plus le temps de cuisson est long, plus la digestion sera rapide et la glycémie élevée.

Par exemple : les pâtes bien cuites font davantage monter la glycémie que les pâtes « al dente »

  •  La texture des aliments : râpé, mixé, haché ou mouliné, un aliment sera digéré et absorbé plus ou moins rapidement.

Par exemple : un jus d’orange pressé fait monter plus rapidement la glycémie qu’une orange entière.

  •  Les autres aliments du repas : inclure des aliments contenant des fibres des protéines et des lipides ralentissent l’absorption des glucides et diminuent donc l’index glycémique.

Par exemple : Manger en entrée des œufs. Puis, manger du riz basmati et des légumes verts font baisser l’index glycémique du repas.

 

Les moments pour prendre des glucides

 

  • Avant/pendant/après une activité physique.

Cela va permettre à votre corps de se préparer à l’effort et d’utiliser les glucides comme source d’énergie. Donc, faire un entraînement sans avoir consommer de glucides au préalable peut entraîner une crise hypoglycémie et provoquer un malaise.

Glucides pendant le sport
Combiner les glucides et le sport
  • Répartir vos besoins en glucides dans la journée si il n’y a pas activité sportive.

Vous pouvez répartir comme bon vous semble vos glucides dans la journée. Ce qu’il faut retenir c’est que si vous avez besoin par exemple de 150g de glucides pour 24h. Peu importe quand est-ce que vous allez les consommez, le tout c’est de les manger.

Cependant, imaginons, vous décidez de manger tout vos glucides le soir, vous risquez de ne pas passer une excellente journée car vous vous sentirez faible.

 

Les besoins en glucides
Faire le plein d'essence
Faire le plein de Glucides/Gasoil

La consommation en glucide est estimée à 50 à 70% des apports énergétiques. La quantité varient bien évidemment en fonction des activités physique, le besoin minimal est d’environ 100g jour. Pensez bien que dans ces 100g on retrouve les légumes, fruit, féculents…

Le compteur de glucide monte très vite lorsqu’on additionne toutes les sources de glucides de la journée.

Lorsque vous savez combien vous avez besoin de lipides (cliquez ici pour savoir), et lorsque que vous savez de combien de protéines vous avez besoin (cliquez ici pour savoir).

Le reste est en Glucides.

Mon Exemple :

Mon Métabolisme de Base avec mon Activité sportive : 3100Kcal de maintenance sans perdre ni prendre de poids.

Mes besoins en Protéines : 154g = 616Kcal

Mes besoins en Lipides : 86g = 774Kcal

Mes besoins en Glucides = 774 + 616 = 1390Kcal donc : 3100 – 1390 = 1710Kcal de Glucides : 1710/4Kcal = 427g de Glucides par JOUR.

 

Les carences en glucides

 

Une consommation faible ou réduite des glucides engendre un ralentissement du métabolisme. Car cela oblige votre organisme à créer lui-même du glucose à partir des graisses et des protéines de vos muscles. Cela provoque certes une perte de poids surtout au niveau de la masse musculaire et moins au niveau des réserves de masses grasses. Le corps réagit et se met en alerte !

Dans le cas ou vous ajusteriez votre diéte, en apportant à votre corps une quantité minimale de glucides. Vous reprendriez du poids directement, notamment à cause de l’eau que les glucides retiennent.

Anecdote fascinante, si l’apport journalier en glucide est compris en 80 et 100g, les glucides manquantes seront fabriquées à partir des proteines, donc à partir de vos muscles… “Oulalala”

 

Consommation excessive de glucides
Ventre graisseux
Surpoids et Obésité

L’excès d’apport glucidique entraîne une prise de gras, par un stockage énergétique sous forme de graisse. Cette réaction est provoquée par l’insuline hormone de stockage. Sur le long terme ceci favorise la prise de poids, ce qui mène aux surpoids à l’obésité et diabète…

 

 

 

 

Découvrez ici une video que j’ai découvert sur le parcours des glucides dans le corps 😉 très bien résumé. Bravo à l’auteur 🙂

 

Merci de m’avoir lu jusqu’ici 🙂 Si vous avez des questions je vous invite à les poser dans les commentaires 🙂 je serais ravi d’y répondre !

 

A bientôt les Athlètes Gourmands

Les Protéines Comment et Pourquoi ?

Proteines végétales

Hello les Athlètes Gourmands 🙂

Tout d’abord,

La Charpente
Montage d’une maison

Les protéines, les Lipides et les Glucides sont les macronutriments indispensables à la bonne marche de notre organisme.

Fermez les yeux et imaginez votre maison, votre appartement sans cloison, sans brique, sans parpaing, juste la charpente est apparente.

Vous vous sentirez alors dans un lieu ouvert, dans un lieu non protégé et dans un endroit sans sécurité. A se demander si les poutres et les tuiles vont nous tomber sur la tête…

C’est exactement l’histoire des protéines qui enveloppent notre corps…

 

Définition

 

Les protéines sont des nutriments qui contribuent à toutes les fonctions métaboliques. Elles représentent notre masse musculaire. Elles vont dans le foie qui à un rôle essentiel dans l’assimilation et la synthèse des protéines car il gère l’anabolisme et le catabolisme musculaire. Les protéines interviennent dans le but d’entretenir, d’accroître les tissus, les organes et participent à la bonne marche du système de défense immunitaire.

Au sein des protéines nous retrouvons des acides aminés essentiels. Ils sont dis essentiels car le corps ne les fabrique pas, il faut donc lui apporter dans nos aliments. Il y a 10 Acides Aminés Essentiels chez l’enfant et 8 chez l’adulte.

Ensuite, il est primordial de savoir quelle quantité manger. Une consommation faible en protéines ralentira vos progrès et vous affaiblira car vos muscles récupéreront moins bien. A l’inverse consommer une grande quantité de protéines sans en avoir le besoin crée un déséquilibre.

Le sportif

D’après l’insep, les besoins en protéines sont multifactorielles.

Pendant l’effort différentes réponses métaboliques sont à observer :

  • Perte d’eau
  • Baisse des réserves de glycogènes
  • Perte protéiques, suite à la dégradation des tissus musculaires.
  • Une utilisation des lipides due aux besoins d’énergies sur un effort longue durée.

En résumé, les protéines ne sont pas mises en réserve par notre organisme. Donc, en phase de récupération, le sportif a besoin d’aliments riches en protéines, en glucides pour remplir ces réservoirs et en eau.

Marathon
Course Marathon

Les besoins en protéines varient selon plusieurs facteurs. Premièrement, l’état nutritionnel du sportif.

C’est la capacité du corps à digérer, à utiliser et à absorber les nutriments mangés en lien direct avec ses besoins en énergie. Pour améliorer votre état nutritionnel, il est recommandé de consommer des produits sains, acheter des produits locaux, consommer bio, éviter les plats préparés…

Deuxièmement, le poids de corps a un impact direct sur la quantité de protéines à manger, les ratios de protéines par kg de poids ont été établi pour trouver un juste milieu entre la carence et l’excès. Par exemple un marathonien va être beaucoup plus léger qu’un pratiquant de force athlétique.

Troisièmement, le type d’exercice, de l’intensité relative, de sa durée. Le degré de l’effort sur la masse musculaire entre les sports

Force Athlétique
Soulevé de terre

d’endurance et les sports de force ont un impact différent sur le muscle. Il y a aussi la fréquence des entraînements et l’intensité utilisée lors de ses séances qui influent sur la quantité de protéines à consommer.

Quatrièmement, le niveau d’entraînement du sportif et l’objectif sont aussi des facteurs à prendre en compte.

Pour une meilleure récupération les protéines de bonnes qualités avec des acides aminés complets doivent être consommés avec des glucides, car ces derniers ont un effet anabolisant après l’exercice.

Quelques études :

  • Koopaman et Al en 2004 montrent que la consommation immédiatement après l’entraînement de glucides et de protéines permet de favoriser le stockage de glycogène.
  • Koopman et al en 2005 montrent que le mélange protéine, leucine et glucides stimule la protéosynthèse.

 

Pour conclure, les besoins en protéines pour le sportif reste un sujet avec de nombreuses controverses. Cependant, il est évident qu’une activité entraîne une dégradation des tissus musculaires, ce qui engendre un besoin supplémentaire en protéines. Il est également important de souligner, la qualité des protéines consommées doit apporter tous les acides aminés dont l’organisme à besoin.

Enfin, lors de repas végétarien des mélanges de céréales avec des légumineuses, des œufs, des graines sont indispensable pour tirer tous les bénéfices de ces protéines. D’après les études, le meilleur moment pour consommer un repas à haute valeur biologique sera après l’effort !

L’apport en protéine recommandé 1.1g à 1.6g par kg de poids de corps pour les sports d’endurance.

L’apport en protéine recommandé 1.2g à 2.3g par kg de poids de corps pour les sports de force.

 

Les ratios en protéines

 

Les ratios “sport d’endurance” sont moindre par rapport aux ratios “sport de force”, car l’un des buts des sports de force est d’augmenter la masse musculaire. Ce qui contribue à l’amélioration de la performance.

 

Pour le sportif d’endurance :

1/1.1g par jour et par kg de poids de corps : 1 entraînement par semaine.

1.2g par jour et par kg de poids de corps : 2 à 3 entraînements par semaine.

1.2/1.4g par jour par kg de poids de corps : 4 à 5 entraînements par semaine.

1.4/1.6g par jour et par kg de poids de corps : 6 à 7 entraînement par semaine.

Pour conclure, ces valeurs changent en fonction du niveau d’entraînement. Très important, l’apport parallèle en glucide est primordiale dans la synthèse des protéines. La perte musculaire par l’oxydation des acides aminés est diminuée grâce à l’apport des glucides au cours de l’entraînement !

Pour le sportif de force :

1.2g par jour et par kg de poids de corps : 1 entraînement par semaine.

1.4/1.6g par jour et par kg de poids de corps : 2 à 3 entraînements par semaine.

1.6/2g par jour et par kg de poids de corps : 4 à 5 entraînements par semaine.

2/2.3g par jour et par kg de poids de corps : 6 à 7 entraînements par semaine.

Pour conclure, ces valeurs changent en fonction du niveau d’entraînement. C’est l’entraînement qui permet de justifier le gain de masse musculaire par la “destruction” des fibres. C’est avec l’entraînement et la “destruction” des muscles que la synthèse protéique agit pour réparer les tissus endommagés.

 

 

Les meilleures sources de protéines par rapport aux 8 Acides Aminés Essentiels

 

Isoleucine (amandes, légumineuses, céréales, laitage)

⇑ la coordination musculaire/⇑ le taux de sucre dans le sang/⇒ réparation des tissus.

 

Leucine (Blé, riz, soja, lait, maïs)

⇓ le taux de sucre dans le sang/⇑ la résistance à l’effort/⇒ synthèse de l’hormone de croissance.

 

Lysine (poisson, œufs, viande, volaille, soja, fromage)

⇒ Formation des anticorps/⇒ Réparation des tissus/⇑ l’énergie et l’appétit/⇑ le collagène.

 

Methionine (poisson, lentille, viande, laitage, œufs, graines de tournesol, avocat)

⇑ la fluidité des membranes/⇒ Lutte contre la dépression, l’hypertension et les problèmes rénaux/⇓ le mauvais cholestérol.

 

Phenylalanine (pain, œufs, viande, abats, fromage)

⇒ Stimulation de la glande thyroïde, ⇒ Est transformée en dopamine, adrénaline, noradrénaline agit pour le système nerveux, concentration, éveil, mémoire…

 

Thréonine (oeufs, noix, feves, germe de blé)

⇒ Formation Elastine (en lien avec la structure du muscle et la peau)/⇒ Équilibre le système nerveux.

 

Tryptophane (oeufs, laitage, noix de coco, amandes, arachide)

⇒ Est transformé en sérotonine/⇒ Favorise le sommeil/⇑ la tolérance à la douleur.

 

Valine (lait, oeufs, champignons)

⇒ Stimulant/⇒ Résistance aux efforts/⇑ la récupération/⇒ Améliore la glycémie.

 

Les protéines en poudre

Pour comprendre d’ou viennent les protéines en poudre, un retour dans le temps est à faire…

Protéines de lait
Whey Protéine

Nous sommes en Mai 1848 aux Etats-Unis.

Gail Borden, inventeur à créer la Farine de Lait… Aujourd’hui appelé le lait en poudre.

Cette invention était destinée à faciliter le transport et le stockage de produits laitiers dans les pays voisins.

Les protéines en poudre sont donc simplement un produit dérivé de l’alimentation.

On commence par retirer l’eau que contient le lait.

On obtient donc du lait déshydraté, appelé lait en poudre, on le retrouve dans n’importe quelle grande surface.

Ensuite, ce lait déshydraté contient encore des graisses et du sucre (lactose) que l’on va retirer le plus possible, afin de garder un maximum de protéines.

Selon le degré de filtration, on va donc obtenir une poudre contenant entre 80 et 95% de protéines.

Pour finir, la dernière étape consiste à ajouter un arôme et/ou un édulcorant.

Enfin, les protéines en poudre sont prêtes à être consommées.

 

Idées recus :

 

Produit dopant la protéine en poudre ? NON

A priori, des traces de stéroïdes auraient été découverte dans des pots de protéines en poudre. Ces découvertes datent de plusieurs décennies. Aujourd’hui grâce à la réglementation, aux contrôles obligatoires, on ne retrouve plus de produits dopants dans les protéines en poudre.

Enfin, si les protéines en poudre étaient considérées comme des produits dopants, il faudrait également interdire tous les aliments qui en contiennent (viandes, poissons, œufs, laitages, légumineuse…) :O

 

Seraient-elles dangereuse pour la sante? NON

Tout d’abord, l’excès est mauvais pour la santé, que ce soit un excès de protéines ou autre. Les protéines en poudre ne présentent pas de risques pour la santé. Actuellement des sociétés modernes vendent des centaines de produits qui sont tous bien plus mauvais pour la santé (voire dangereux à moyen et long terme) que les protéines en poudre.

 

Obtenir un gain musculaire exceptionnel en peu de temps ? NON

Dans un premier temps, les protéines en poudre ne présentent absolument rien d’extraordinaire. C’est un aliment très pratique car il est facilement transportable et se consomme rapidement. Beaucoup de personnes souhaitent consommer des protéines en poudre dans l’espoir de gagner du muscle rapidement. Ainsi, le fait de consommer la poudre dans un shaker peut s’associer cette image à la gourde de potion magique d’Astérix…

 

Faut-il faire des cures de protéines en poudre ? NON

Aucune raison de se priver de tous les bénéfices que peuvent apporter les protéines en poudre si elles sont utilisées correctement. On ne consomme pas la viande ou le poisson par période, c’est la même chose pour les protéines en poudre.

 

Les avantages des Protéines en poudre

  • Pratique à consommer
  • Pratique à transporter
  • Très faible teneur en graisse
  • Faible teneur en glucide
  • Le gramme de protéines en poudre est moins chez que le gramme des aliments classiques
  • Haute valeur biologique

    Compléments Alimentaire en proteines
    Étagère de Compléments Alimentaires
  • Assimilation rapide pour certaines.
  • Le goût

Les inconvénients des Protéines en poudre

  • Attention à la liste d’ingrédient sur votre pot de protéines plus il y a d’ingrédient plus c’est “mauvais”

Aujourd’hui le produit est très populaire, attention à la qualité. Il est recommandé de consommer la poudre de protéines chez les leaders européens/mondiaux.

Divers tests et analyses sont rendus publique, ceci rend le produit fiable.

Merci de m’avoir lu jusque ici,

Si cet article peut aider quelqu’un, partagez-le 🙂

 

A bientôt les Athlètes Gourmands :