Comment aller au bout de sa perte de gras ?

Comment aller au bout de sa perte de gras ?

Hello Les Athlètes Gourmands 🙂

 

Je me suis souvent demander comment ces athlètes de haut niveau on fait pour réussir à rentrer en équipe de France ?

Comment certains autres réussissent et comment d’autres échouent-ils ?

Comment atteindre un objtectif sportif ?

 

Tout d’abord, ces athlètes ou ces entrepreneurs sont nés comme nous tous. Ils ont grandit, ont été à l’école, et comme tout le monde, ils avaient eu aussi des états d’âmes.

Est-ce que tous ces athlètes sont nés avec des parents champion olympique ou entrepreneur de haut vol ?

Pour certains oui, pour la majorité non il sont partis de zéro, juste avec un désir ardent et une passion pour ce qu’il font. Comme un fourmilière, au départ nous retrouvons une reine fécondée, qui s’enterre pendant une certaine période pour ensuite donner naissance à ses enfants. Une fois les premiers œufs qui éclosent, petit à petit les ouvrières arrivent dans le monde et mettent la main à la pâte pour la survie de la colonie. Et c’est au fil du temps que le nombre d’habitant se multiplie, 200 fourmis, 800 fourmis, 3200 fourmis…

Lorsqu’on veut quelques choses, je pense qu’il est nécessaire d’être dans “l’excès” si l’on veut perdre du gras, il est important d’y penser tous les jours et plusieurs fois par jour. Je parle du moment ou l’on est décidé à mettre en place un plan d’action pour y parvenir, nombreux et nombreuses sont encore indécis et n’osent pas se lancer. Et hélas, ils attendent le bon moment, mais le meilleur moment ne serait-ce pas maintenant ?

Plus vite s’est fait mieux s’est ? 😉

Parfois on fait preuve de patience avant de se lancer, alors qu’on fait preuve d’impatience quand nous sommes lancés.

Voici une analyse que j’ai fait. Une fois rentrer à la maison, le nouvel adhérent d’un club de sport à tendance à se diminuer ses portions et à faire de mauvais choix alimentaire. En évitant les glucides et en supprimant le gras. C’est ce à quoi je suis confronté toute la journée quand je suis au club. Les gens ont peur du gras et se persuadent que le gras va les faire grossir. Avoir une alimentation raisonnée est de prime abord pour bien enclencher les mécanismes de perte de poids.

Les gens qui débutent la remise en forme ou en perte de gras pense pouvoir duper sans difficultés avec des privations alimentaires hasardeuses un corps qui à des millions d’années d’expériences de survie transmit de génération en génération.

Pour perdre du gras, le vouloir, le souhaiter, c’est insuffisant… il est nécessaire de le faire, de retrousser ces manches, de mettre en place de nouvelles habitudes et agir progressivement comme quelqu’un qui à la condition physique que vous désirez !

Lorsqu’on est enfant on veut et on obtient, lorsqu’on est adulte on veut et on obtient pas. Notre envie de vouloir doit être si forte qu’elle doit nous pousser à passer à l’acte pour perdre du gras  !

Quand je parle de le vouloir tellement fort, je parle de se conditionner de manière à rester focus sur l’objectif désiré.

Je me rappelle, cette histoire de code de la route, j’avais 16 ans, j’avais un scooter et rester dans une salle obscure assis devant une diapo à repondre à des questions sur le code de la route, merci mais non merci !

A ce moment là mon père m’a dit : “Ecoute Virgile, il serait tant de t’activer à passer ton code, car il est hors de question de repayer l’abonnement aux séances du code de la route.”

Et je dois vous dire, cela est rester insuffisant pour faire grimper ma motivation.

C’est quelques semaines plus tard quand il m’a dit : “Ecoute, maintenant tu utiliseras ton scooter uniquement pour les déplacements école/travail/code de la route.”

Soudain, j’ai eu comme un “déclic”, je me suis aussitôt inscrit à la prochaine évaluation du code qui était 3 semaines après cette nouvelle catastrophique.

Et en révisant de manière intense sur cette période, résultat, je l’ai eu. 😉

J’avais besoin de sens dans ma démarche, le sens était de récupérer mon scooter pour mes déplacements personels.

  • Connaissez les grandes lignes de l’histoire de Michael Jordan ?

L’entraineur de Basket : “Tu ne seras jamais un joueur de basket professionnel, tu es trop petit!”

Alors qu’aujourd’hui il est décrit comme l’un des meilleurs joueurs de basket de tous les temps du haut de ses 1m83.

N’importe qui, aurait pu se rendre à l’évidence et se dire, ce sport n’est pas fait pour moi, après tout, les entraîneurs qualifiés lui ont dit qu’il n’était pas fait pour ça. Alors pourquoi insister ? Il s’agit d’une fatalité.

Du coup, Michael s’est investi encore plus dans son projet, en un an en travaillant dur comme fer, il a finalement intégré l’équipe de basket de l’université, cette année-là il fut le meilleur joueur de l’année. L’année suivante, il s’est fait remarquer pour avoir marqué un panier décisif lors d’un match officiel à l’occasion du championnat universitaire américain.

Son bilan : Quand quelqu’un vous dit que vous ne pouvez pas accomplir quelques choses, c’est simplement qu’en fait, vous devez fournir plus d’effort.

Pour réussir, l’obstination, la percévérance 😉

C’est exactement pareil pour perdre du gras.

Quels impacts dans votre vie aura de perte du gras ? D’améliorer votre condition physique ?

Certains parents rencontrent des difficultés à suivre leurs enfants autour d’activité sportive simple, comme faire un foot ou du vélo. D’autres personnes ne se regardent même plus dans la glace.

Quel exemple voulez-vous montrer à vos loulous ? Ou quelle image désirez-vous avoir de vous-même ?

Pour retrouver du sens dans ce que je fais, je me pose régulièrement la question suivante : Si mon fils était dans ma situation comment aimerais-je qu’il agisse ? Et la réponse s’éclaircit. Entre nous, je connaissais déja la réponse, mais les images mentales que me procure cette question me font du bien et m’aident à m’impliquer.

Pourquoi faites-vous du sport ? Pour perdre quelques kg et on verra bien, ou pour transformer votre physique ?

Pourquoi vous travaillez ? Pour payer vos factures, ou pour être libre de faire ce que vous voulez de votre vie ?

Pourquoi vous vous mariez ? Parce que vous êtes amoureux(se) et parce que c’est comme cela que vous voyez la vie ou parce que vous êtes amoureux, et vous êtes prêt à fournir les efforts nécessaires au maintient de cet amour et vous savez qu’avec cette personne vous vous y retrouverez toujours avec équitabilité ?

Un autre exemple, je revoit l’un de mes élèves qui souhaitait passé un concours pour rentrer dans l’armée. Victor avait un bon niveau en musculation, mais il avait un cardio très moyen. Il devait améliorer ses compétences cardiovasculaire.

Le palier minimum pour avoir 1/20 s’est le palier 5, pour avoir 20, il faut dépasser le palier 12.

Lors de notre premier test, Victor a terminé avec peine le palier 7.

Victor était bon pour le parcours d’obstacle, les pompes et les tractions.  Il a donc misé sur le cardio pour augmenter sa note, afin d’accroître ses chances de succès.

Je peux vous dire que ce défi de 6 mois pour progresser au Luc Léger a été intense pour Victor qui n’avait pas l’habitude de courir régulièrement, vendeur en prêt à porter de profession, ses activités physiques se limitaient à ses séances de musculation.

Durant ces 6 mois Victor a grimpé sur la montagne véritablement été obsédé par son projet. Il désirait plus que tout rentrer à l’armée de l’air. Il a fait tout ce qu’il faut pour réussir son test d’entrée.

Il s’est mis à courir au début 3 fois 30 min dans sa semaine et petit à petit il est passée à 4 séances, au bout d’un mois il courait du lundi au vendredi.

A partir du deuxième mois, nous avons commencé à intégrer des séances de fractionnés sur tapis et sur une piste d’athlétisme.

On refaisait le test régulièrement une fois par mois pour voir l’évolution.

Avec l’entraînement et la perte de quelques kg au passage Victor est passé de 7 avec peine à 9 avec peine en 3 mois.

Il a fini par atteindre le palier 10 le jour de l’examen. Très fier de lui.

Pour vous dire, Victor était tellement animé par son projet, qu’il m’en parlait à chaque séance. On sentait qu’il avait envie d’y arriver et qu’il mettrait tout en oeuvre pour aller au bout de son projet.

Je pense qu’être dans l’excès de temps en temps est bénéfique pour réussir.

Lorsque nous sommes dans l’excès dans une activité, cela laisse penser que le reste on le bacle…

Je ne suis pas d’accord avec ceci ! J’ai envie de dire qu’il s’agit simplement d’une question de temps et de priorité, on peut très bien s’investir à fond dans sa perte de gras, et continuez de passer de merveilleux moments avec ses proches, avec ses amis.

On passe plus de temps à la salle ou en dehors de la salle pour augmenter ses dépenses, mais lorsqu’on est avec ses enfants ou son conjoint(e) on passe donc moins de temps je suis d’accord, mais quand est-il de la qualité de votre temps ? Il y a passé du temps avec ses amis et il y a glander avec ses amis sans rentrer réellement dans une conversation vivante et profonde.

Le principal ce n’est pas la longueur du temps passé, mais la qualité du temps passé ensemble.

Pour perdre du gras, c’est exactement pareil, vous devez vous conditionnez et prévenir vos proches que vous souhaitez démarrer un projet et le mener à bien. Conditionnez-vous pour traverser ces temps d’efforts et ces changements d’habitudes.

 

Pour Conclure

Posez-vous ces questions :

 

  • Est-ce que vous croyez en votre perte de gras ?

Croire en son projet, c’est à voir pris un temps pour réfléchir à comment commencer et comment faire. Si vous êtes fataliste et vous pensez que vous allez échouer, c’est perdu d’avance.

Réunissez un maximum d’alliés de votre coté à commencer, par votre entourage à la maison et vos amis. Par la suite, vous pouvez trouver un ou plusieurs partenaires d’entraînements. Ensuite pour aller plus loin vous pouvez prendre un coach pour ne jamais rester seul dans votre projet.

Il est nécessaire d’avoir un plan d’action et savoir comment affiner l’entraînement, la diète quand cela est nécessaire.

 

  • Est-ce que perdre du gras, est votre priorité ?

Définir ces priorités et objectifs est une nécéssité pour rester engager et concentrer sur le court, le moyen et le long terme. Par exemple le premier mois on se fixe une perte de 3 à 4 cm de tour de taille, et entre environ 2kg.

Vous pouvez utiliser un carnet de bord pour y noter ce que vous manger et vos diverses activités physique. Vous avez besoin de repères pour ajuster votre diète et vos niveaux d’activités.

Un sportif de haut niveau, planifie ses entraînements et suit un diète lui permettant d’être performant. Si l’on s’approprie les astuces permettant à un athlète de haut niveau de se repérer, on peut avoir d’excellent résultats, c’est juste l’objectif final qui change. Soit aussi investi à perdre du gras qu’un athlète coureur cycliste à progresser et pédaler plus vite en monter.

Je suis un adepte de la phrase quand on veut on peut 😉 Alors les excuses concernant, les soucis de temps, le manque d’organisation, les fatalités qui disent : “je n’ai pas la choix je ne peux pas faire autrement” je n’y crois pas.

Le bon côté, l’éternel optimiste que je suis, trouvera toujours une solution, ce sera compliqué parfois, cela demandera des efforts, mais le travail et l’investissement personnel paie, il suffit d’avoir les bons outils. 🙂

 

  • Etes-vous curieux de comprendre comment fonctionne la perte de gras ?

Pour régler un problème, il est nécessaire de s’y intéresser afin de savoir comment faire pour le régler, par exemple vous changez d’emploi et vous vous retrouvez derrière un logiciel informatique complexe à maîtriser, je vous garanti qu’avec un peu de temps vous finirez par avoir raison de lui. Vous avez une douleur au dos, au bout d’un moment la douleur sera si pénible que vous finirez par vous renseigner auprès de professionnels de la santé autour de vous, afin d’avoir des conseils pour guérir, en plus de vos diverses recherches que vous pouvez mener dans les livres et internet.

 

  • Avez-vous le courage de vous lancer dans votre perte de gras ?

C’est souvent les autres à ce moment-là qui nous font douter, ils nous renvoient leur expérience dans le domaine. Mais vers qui tournez-vous vos questions et interrogations ?

Vers des gens qui ont réussis à perdre du gras et qui ont adoptés un mode de vie avec un équilibre sur le plan alimentaire et sportif ? Ou des individus qui n’ont pas comme priorité de perdre du gras ou encore des amis qui souhaite perdre du gras, mais hélas ils sont déséspérés et vous renvoient leurs échecs.

Pensez-vous que Teddy Rinner à penser une fois par semaine au judo ?

Pensez-vous que Zinedine Zidane est devenu l’un des meilleurs joueurs du monde en y pensant une à deux fois semaines ?

Pensez-vous Rafael Nadal ne s’est pas investi corps et âme dans son projet ?

Quand je vous pose ces questions, je vous invite à prendre le recul pour analyser l’investissment personnel de ces sportifs. Pour devenir champion du monde, ou meilleur joueur à son poste, il faut beaucoup, beaucoup de temps, beaucoup plus de temps qu’il n’en faut pour perdre 10 à 30kg.

 

Merci de m’avoir lu jusqu’ici

A Bientôt les Athlètes Gourmands 😉

 

 

Partager l'article :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez mon guide Gratuit  : " La Stratégie pour perdre 7kg en 2 mois.

x